Guitariste alsacien initialement connu pour avoir été l'intrumentiste polyvalent dans le duo français Raft et son tube "yaka dansé" en 1987, Pierre Schott fignole son propre style en solo et sort entre 1992 et aujourd'hui, 9 albums de chansons originales qui flânent tranquillement entre pop française, bricolages du monde et blues.

Campagnard hors circuit autant qu'hors format, l'auteur-compositeur surnommé "le JJ Cale alsacien" par le quotidien Libération dans les années 90, sera quand même invité en lever de rideau par Alain Bashung, Willy DeVille, Zucchero, Les Innocents, Rodolphe Burger...

S'éloignant des radars de la profession à partir des années 2000, l'homme sans chapelle continue cependant de se produire régulièrement sur les petites scènes de sa région, livrant un son blues clair singulier, qui mélange guitare électrique vintage et fond electro-pop primitif.

Dans ces mêmes couleurs, un 10e album est prévu pour 2024.